31.1.13

* Soyons excessivement libre, intensément fou *



Attention les adultes sérieux doivent s'éloigner... Je suis en totale phase régressive avec ce look ! Ne me jugez pas, ça arrive à tout le monde non ? Et quand je suis arrivée l'autre jour au boulot habillée ainsi, certains se sont vraiment demandé si je ne rencontrais pas un petit problème dans ma tête... Il faut dire qu'ils sont bien plus habitués à me voir avec des looks plus féminins et sur des talons. J'avais envie d'une look de gamine, et il ne faut pas contrarier une fille ! Lorsque j'ai acheté ce sweat chez New Look, il y a plusieurs mois désormais, ce fut comme un coup de foudre. Ne me demandez pas pourquoi, j'en suis incapable. Je ne sais pas ce qui m'a plu dans ce motif un peu fou. C'était un sweat gris. Et j'aime porter du gris. Même le choix d'un sweat à la base c'est un peu bizarre pour moi. Il y a des vêtements que l'on achète sur une impulsion et puis qu'on ne porte pas parce qu'ils ne nous correspondent pas vraiment. Ce sweat n'en fait pas partie, pourtant il aurait dû. Je  me rend compte que je le choisis assez régulièrement au fil de mes looks.

Et, cette fois, au lieu de l'accorder à du noir ou à un jean comme la plupart du temps, j'ai choisi de vous présenter ma robe moutarde achetée l'année dernière chez H&M. Et je crois que c'est l'association des deux qui a surpris. Depuis le début, j'ai du mal à la porter en robe car je trouve qu'elle me grossit. Puis je n'ai pas de jupe patineuse jaune et ça me manque. Après l'avoir beaucoup porté avec un pull marinière l'hiver dernier, j'ai eu envie de l'associer à autre chose. Je vous embrasse et vous souhaite une belle fin de semaine... Je vous retrouve dimanche matin pour notre nouveau rendez-vous lifestyle !








Chanson du titre : Puisqu'on se fout de nous - Shy'm

28.1.13

* Come on skinny love what happened here *



Après le mix d'imprimé du dernier look, voici une tenue tout dans la sobriété. Une tenue un peu plus habituelle et plus commune pour moi en somme, avec du noir. Du noir un peu partout et principalement sur les 2 pièces majeures, à savoir le pull et le pantalon. Comme d'habitude, en triant mes photos je me suis dit que la prochaine fois, je porterai ce pull et ce collier avec une jupe en bas ! Mais ça, ça sera pour la prochaine fois. Pour aujourd’hui, j'avais opté pour ce pantalon en velours fin de chez Zara qui est vraiment tout confort. En ce qui concerne le pull, je l'ai depuis plusieurs années. Je me souviens l'avoir choisi en le disant qu'il serait un bon basique s'accordant avec plein de choses mais avec ce petit détail en plus, ces petits trios de boutons sur chaque épaules et au bout des manches. Pour les chaussures, j'ai enfilé des bottines beiges à talons que vous avez pu voir à de nombreuses reprises. Je crois que, au final, ce sont celles que j'enfile le plus facilement tellement j'y suis bien dedans et qu'elles atténuent le côté souvent un peu trop noir de mes tenues.

Pour continuer à casser ce côté un peu trop sobre de l'ensemble, j'ai ajouté ce collier col claudine doré. Je l'avais vu en boutique il y a plusieurs mois mais j'avais résisté, puis j'ai craqué. Après le col claudine léopard cousu sur le pull du look de lundi dernier, le voici désormais qui s'affiche en bijou. Il donne le chic à ma tenue. Pour élancer la silhouette j'ai crêpé mes cheveux et fait ce gros chignon à base d'un donut. Maintenant, j'ai bien le coup de main et je ne me loupe plus, et c'est vraiment très simple à faire quand on a compris le truc  car pendant longtemps, sa confection fut vraiment aléatoire. Allez, pour le coup, je vous montre mon autre profil, toujours pas défiguré pour les mauvaises langues qui traînent par là quelquefois. Je vous embrasse et vous souhaite une belle semaine...













Chanson du titre : Skinny love - Birdy

27.1.13

* Mais qu'est-ce qu'il y a dans le sac des filles ? *



C'est en réécoutant une chanson du premier album de Camille que j'ai pensé à vous faire partager le contenu de mon sac à main. Et pourquoi pas après tout ? En version mini, voici donc ce qu'il y a dans mon sac de fille : l'essentiel de chez essentiel je dois avouer. Parce que je porte souvent un sac besace pour une question pratique, je ne peux donc pas avoir des milliers de choses dans mon sac à main. Et je le regrette en plus car je suis très superstitieuse et j'aime m'entourer de petits objets qui ont des significations pour moi et me rappellent de bons moments. Mais quelquefois, le minimalisme suffit, tout cela est inutile dans le fond, j'en prends plus ou moins conscience. Durant des années, j'ai eu de grands sacs un peu fourre tout. Et du coup, souvent très lourds. Puis, depuis un an environ et l'achat d'une première besace chez H&M j'ai du mal à choisir un autre modèle  surtout en hiver je remarque. Depuis, ils se sont multipliés et j'en possède désormais en noir bien sûr, mais également en bleu canard, en vert mint et en gris. De quoi s'accorder à mes différentes tenues sans trop de difficultés. Je ne raffole pas des sacs à main de toute façon, j'ai bien assez de péchés mignons ailleurs ! Trop de vêtements, trop de chaussures ! Parmi ceux que je possède je crois que je n'en porte réellement que 9  si mon compte est bon.

Bref, petite revue rapide de mon sac à main, il y a donc :
- Mon porte monnaie rigolo en forme hibou de chez Accesorizes. J'aime ce petit côté régressif, que voulez-vous ? Je l'ai trouvé amusant.
- Mon portable, le Samsung Galaxy S, à partir duquel je lis notamment vos commentaires avant de les modérer et je prends quelques petites photos pour Instagram ainsi que ma housse à clous New Look (qui me sert rarement je dois avouer car je ne suis pas très soigneuse avec lui).
- Mon agenda dans lequel je note plein de petites choses, des citations, des idées, j'y colle des images qui me plaisent et où je range mes différentes cartes et papiers d'identité.
- Mon ipod shuffle pour le trajet appart - boulot (note pour moi-même : prendre enfin le temps de refaire la programmation).
- Mon parfum framboise de chez Yves Rocher acheté la semaine dernière. J'avais envie d'une odeur de bonbons, j'ai repensé à ces parfums que j'achetais lorsque j'étais adolescente à la vanille, pêche, mûre, noix de coco... Voilà des années que je n'avais pas posé les pieds chez Yves Rocher !
- Mon Labello effet gloss rosé à la cerise, parce que toutes les filles ont eu au moins une fois dans leur vie un Labello. Moi j'ai choisi celui à la cerise pour son côté gourmand et puis sa légère teinte rose foncé qu'il donne aux lèvres.
- Mon eye liner de secours en cas de nécessité de retouche dans la journée, car vous aurez certainement remarqué que je me maquille toujours ainsi et qu'un trait de liner peut connaître différents incidents...
- Ma crème pour les mains H&M parfum coton, j'avoue, l'efficacité n'est pas redoutable mais elle m'a fait envie en passant à la caisse, j'aime son odeur toute simple.
- Mon bagde pour le boulot. Rien à en dire, le boulot quoi.
- Mes clefs avec de gros rubans colorés pour les retrouver facilement dans mon sac à main. Et ces rubans sont typiquement le genre de choses que je conserve par superstition.
- Ma boîte à médicaments de première nécessité (Doliprane, pastilles pour la gorge, Nurofen,...)

Et vous alors, qu'y-a-t-il dans votre sac à main ? Vous êtes plutôt grand sac ou version minimaliste ? Je vous embrasse et vous donne rendez-vous demain pour un nouveau look...


Chanson du titre : Le sac des filles - Camille.                                                             

24.1.13

* On se déteste, on se déchire, on se détruit, on se désire *


Après la chemise "bûcheronne" en version verte la semaine dernière (* Moi si j'étais un homme, je serais capitaine *), je vous la présente en rouge pour en finir avec cette catégorie. Certains détails me font dire que j'aurai peut être du "investir" dans la version de chez Zara plutôt que dans cette copie asiatique, mais bon, encore une fois, pas sûre que je la porte plus de 10 fois alors elle me suffira. Je vous jure que j'ai essayé de la porter avec un pantalon... Mais, il n' y a rien à faire, je n'étais pas vraiment convaincue, si ce n'est avec un banal jean brut. Je sais pourtant que cela aurait plu à certaines que je propose un look pantalon. Mais j'ai encore une fois opté pour une jupe ! Pour cette fois-ci, ça sera une jupe patineuse. En fait, j'en ai d'abord enfilé une noire, puis je me suis dit que je pouvais me permettre plus. Après avoir farfouiné dans  mon dressing, j'ai choisi celle-ci, une patineuse étoilée achetée chez Pimkie l'année dernière. Un peu dubitative sur le principe sur le mélange carreaux et étoiles  le mix d'imprimés n'étant pas ce que je préfère, j'ai finalement adopté cette tenue.

D'ailleurs, cela faisait longtemps que j'avais quelque peu délaissé mes jupes patineuses au profit de jupe coupe droite. J'ai tout de même conservé la jupe noire en guise de jupon non seulement pour donner plus d'ampleur à ma jupe mais également pour la doubler et ainsi avoir moins froid. Il neigeait légèrement dimanche lorsque nous avons fait ces photos, pourtant j'ai réellement passé ma journée habillée ainsi. En fait, depuis cet automne, je ne sais pas pourquoi, j'ai du mal à supporter d'avoir les avant-bras couverts. Je remonte systématiquement mes manches et d'autant plus lorsque mon cou n'est pas très décolleté. Allez comprendre ce qui se passe dans ma tête quelquefois... Pour adoucir le contraste entre les motifs, j'ai ajouté une ceinture rouge. Enfin, pour les chaussures, j'ai opté pour une couleur toute douce et plutôt neutre avec mes bottines beiges à talons. Alors, au final, qu'en dites-vous ? Vous préférez cette chemise en verte ou en rouge ? Moi je sais pour laquelle mon coeur balance. Je vous embrasse et vous souhaite une belle fin de semaine...














Chanson du titre : Les uns contre les autres - Starmania

22.1.13

* Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard *


Ou comment une idée qui a germée il y a presque un an est enfin réalisée. J'aurai presque pu vous faire un DIY pour un article de weekend, mais je n'y ai pas pensé sur le coup, et puis j'ai tellement galéré qu'au final je ne souhaite pas en garder de souvenirs ! En fait, j'ai modifié mon pull. Ce pull, je l'avais acheté chez La Redoute Créations il y a plusieurs années en gris clair, mais aussi en violet et en noir. Et je peux dire que je l'ai énormément porté  sauf en violet, comme c'est étrange. Mais, depuis quelques mois, j'avais l'impression d'en avoir fait le tour. Je l'avais donc remisé légèrement de côté. Et puis, il y avait un top noir Zara avec son col léopard que je ne portais pas  malgré ses jolis boutons dans le dos  car la coupe ne m'allait guère. Je m'étais toujours dit qu'un jour je découdrais le col pour l'ajouter sur un pull. C'était même dans cet unique but que je l'avais acheté. Mon idée était à la base de le faire sur un pull noir. Mais lorsque samedi j'ai eu envie de réaliser mon idée, je me suis aperçue que ça ne me plaisait que moyennement au final sur du noir. Je me suis alors souvenue du pull Sandro vu sur de nombreuses blogueuses depuis un an. Et voilà comment mon col s'est retrouvé cousu à mon petit pull gris.

Je suis très contente de moi au final car je trouve que le col claudine + le gris clair du pull adoucit bien le côté peut être un peu vulgaire que peut donner le léopard dès qu'il tend vers le "too much". Car c'est bien le risque avec ce genre d'imprimé aussi marqué dans l'esprit collectif. C'est tout sage un col claudine, ça donne un air innocent je trouve... Ce pull sera aussi bien parfait avec une jupe qu'avec un jean. Bon alors bien sûr je vous présente une jupe, mais cette éventualité du pantalon existe — quelque part ! Je porte en réalité la même jupe que lors de mon dernier article look, sauf que l'on ne voit pas la taille haute cette fois. Ça me fait une variante que j’apprécie également. Je vous embrasse...






Chanson du titre : Veiller tard - Jean Jacques Goldman.

20.1.13

* Pétris-moi les hanches de baisers, je deviens la femme chocolat *

* Moelleux poire chocolat | cuisine * 







Je vous l'ai déjà dit samedi dernier, je souhaite publier des articles un peu plus lifestyle les weekends, ponctuellement, en plus des looks de la semaine. Alors, en ce dimanche après midi un peu frileux, j'ai eu envie de partager avec vous une recette, pour les gourmand(e)s qui me lisent : le moelleux poire/chocolat. Cette recette, c'est la copine de mon frère qui me l'a faite pour la première fois il y a presque un an et même si j'avais adoré je ne l'avais pas reproduite jusqu'il y a quelques semaines. Et depuis, c'est simple, je la fais une fois par semaine... Ma lubie du moment quoi ! Je vais en manger, en manger, jusqu'à ce que je n'en puisse plus, et puis je passerais à autre chose.

Je vais vous expliquer pas à pas comment faire cette recette hypra simple et avec peu de vaisselle en plus  ceux qui n'ont pas de lave vaisselle comme moi me comprennent. A croquer, j'ai une préférence pour le chocolat au lait sans conteste, mais pour pâtisser je préfère utiliser du chocolat noir car il a plus d'arôme. J'ai essayé les deux variantes, malgré tout, mais je suis revenue à la recette d'origine finalement. J'espère que si vous l'essayez vous serez convaincus. En tout cas, moi j'ai trouvé amusant de vous faire partager ce moment et, pour une fois, cela m'a obligé à m'organiser un peu pour vous présenter un travail un peu moins souillon et brouillon de ce que je fais habituellement. Je vous embrasse et vous souhaite une bonne fin de week end...





















Chanson du titre : La femme chocolat - Olivia Ruiz.