26.4.12

* Le jour se lève, au milieu de la nuit *

Non mais sérieusement c'est quand le retour du printemps ? En plus du gris, du froid et de la pluie maintenant il y a le vent. Et le vent c'est le pire tout de même pour une fille qui aime porter des jupes comme moi. Je peux vous le dire, ma robe de hier a volée toute la journée ; je pense d'ailleurs que plusieurs personnes ont du voir mes fesses ! Ça m'a servi de leçon, je passerai la fin de semaine en jupe moulante, fini les belles robes fluides avec cette météo, ça je peux le jurer... En tout cas, j'ai eu comme une envie de m'évader de ce triste temps du coup. Alors je me suis rabattue sur une marinière et j'ai choisi la porte la plus bleue mer que j'ai pu trouver  la fausse excuse pour porter une marinière ! Vous savez comme j'aime ça, alors forcément en voyant celle-ci dans les rayons de H&M il y a quelques semaines je n'ai pas hésité longtemps avant de l'acheter. Parce qu'il ne faisait pas trop de vent ce jour-là, j'ai pu me permettre de porter ma jupe patineuse noire de chez Pimkie sans incident. A la taille, une ceinture Zara marron claire suffisamment large pour cacher la taille élastiquée de la jupe. Et enfin un collier clef que j'aime porter très long. Pour les chaussures, et pour ajouter une touche légèrement rock à mon look, mes bottines à lacets Gémo.

Un dernier mot pour remercier les personnes qui m'ont laissé un mot d'encouragement mardi soir sur la page facebook du blog lorsque, fatiguée et lassée, j'ai envisagé réellement d'arrêter le blog. Nina, Stéphanie, Clémence, Christelle, Aurélie, Elisa, Ingrid et Mary : Merci ! Sans oublier mon photographe Stéphane qui m'interdit formellement d'arrêter, à chaque fois que j'évoque cette possibilité. Je ne souhaite ni faire de pause, ni espacer les posts. Je ne sais pas faire les choses à moitié de toute façon... Et puis, je suis effectivement certaine que si j'arrêtais sur un coup de tête, je le regretterai très rapidement. Je vous embrasse...







Chanson du titre : Boby - Loane

23.4.12

* On n’efface pas ce qu’on a dans la peau *

Et bien oui je suis bien vite retourné à mes premiers amours : le gris et le noir ! J'étais pourtant fermement décidé à porter plus de couleurs, notamment lorsque j'ai vu chez Zara TRF ce week end un joli chino boyfriend vert pomme. Face à lui, un jean slim noir délavé. Le combat pouvait commencer, l'étape cruciale : l'essayage en cabine. J'avais vraiment envie d'un pantalon boyfriend en plus. On est d'accord que, a priori, ce n'est absolument pas mon style... Et bien je confirme. Je n'arrive pas à m'y faire sur moi. Autant vous dire que le jean gris a gagné haut la main ! Cela ne sert à rien d'acheter des vêtements qui ne me ressemble pas après tout. Je n'ai pas vraiment envie de me forcer à être quelqu’un que je ne suis pas. Ce n'est pas ma vision de la mode. Les vêtements que je choisis doivent me ressembler car ils sont le reflet de ce que je suis et je refuse de me jeter sur n'importe quelle tendance parce que c'est "à la mode". Quand ça ne me va pas, il faut l'accepter. Donc non je ne changerai donc pas de style et il est certain qu'il s'agit d'une résolution que je tiendrai  ça en fera au moins une au milieu des "je mangerai plus sainement", "je regarderai l'objectif sur les photos du blog", "je dépenserai moins" ect. 

Il y a tout de même une certaine "révolution pantalon" qui s'immisce tout doucement dans mon dressing. Pas moins de 3 pantalons achetés en un mois. Quel miracle ! Bon il y a les acheter et les porter, c'est encore autre chose, mais il y a déjà un net bouleversement. Il faut dire aussi que les mi-saisons sont vraiment les moments de l'année où je porte le plus souvent des pantalons. Malgré ça, il y a quelques mois, j'avais seulement quelques paires de jean et un pantalon noir dans mon dressing. J'avais envie d'avoir un jean gris foncé. C'est désormais chose faite ! Mais je dois bien avouer que j'essaie encore de me familiariser avec l'usage du pantalon. Et ce n'est pas chose facile pour moi, croyez-moi, c'est toute une éducation à refaire ! J'ai donc choisi de l'associer avec ce long gilet à boutons nacrés noir, tout simple. J'aime tout particulièrement son profond décolleté  une avantage des petites poitrines. Je vous présente également mon look avec ma veste, un gilet Cache Cache et mon sac à main , un sac besace vendu actuellement chez H&M. Et voilà mon look décontracté du dimanche. Une paire de talons et du vernis rouge... C'est tout moi quoi ! "On n’efface pas ce qu’on a dans la peau". Mais une chose est sûre : c'est que je me préfère largement en jupe ! Je vous embrasse...









Chanson du titre : Te passe pas de moi - Judith

19.4.12

* Viens fouler l'herbe tendre de mes lèvres *

J'ai craqué sur ce pull pistache chez Camaïeu vendredi dernier ! Oui je sais sur les photos il fait plus mint que pistache mais ce n'est pas sa couleur réelle. Malgré tout, je vois que sur leur eshop il est vendu en tant que coloris "mint" et je ne suis pas tellement d'accord... Alors oui c'est vrai que le mint c'est "la" couleur tendance du printemps, mais moi j'aime tellement le vert de toute façon que peu importe. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ce petit pull m'a tellement plu. Et puis, quand je réfléchis, des pulls de mi-saison je n'en ai que très peu  dit la fille qui essaie de se convaincre qu'il était nécessaire de l'acheter. C'est malheureusement encore avec des collants que j'ai du l'associer. J'ai donc choisi ma jupe patineuse noire de chez Pimkie. Le contraste entre les 2 pièces était un peu trop fort à mon goût quand j'ai subitement pensé à 3 petites ceintures tressées que j'avais acheté chez H&M il y a quelques semaines et que j'avais prise en 2 tailles : pour les porter à la taille et pour les porter aux hanches. Oui oui je sais je suis timbrée ! Et bien j'ai décidé de les porter toutes les 3 et de les tresser ensemble. Le vert de la première ceinture correspond parfaitement à la couleur du pull, le noir à celle de la jupe et le gris clair pour adoucir le tout.

Il est assez rare que je porte des couleurs c'est vrai et certaines lectrices me l'ont d'ailleurs fait remarquer. Mais, à vrai dire, je trouve que cela ne me va pas particulièrement. Autant l'on n'imaginerai pas certaines personnes en noir et gris autant pour d'autres c'est le contraire ; et il est indéniable que je fais partie de cette seconde catégorie. Pardonnez-moi je baisse énormément les yeux sur cette série de photos en plus de tourner la tête  comme si cela n'était pas suffisant Hélène — mais la lumière blanche m'aveuglait. Je vous souhaite une belle fin de semaine et vous invite à me retrouver si vous le souhaitez sur la page facebook du blog ! Avec peut être du beau temps la semaine prochaine ?...


Chanson du titre : L'herbe tendre - Julie Zenatti

16.4.12

* Promise you’ll remember that you're mine *

Je crois que je viens de trouver un t-shirt chouchou dans mon dressing ! Encore une fois Zara, et plus particulièrement Zara TRF, a eu raison de ma volonté de devenir un petit peu plus raisonnable. Mais il est bien certain que je ne suis capable de résister à rien en matière de shopping... Pourtant j'étais fière de moi, ce t-shirt je l'avais repéré en boutique mais je ne l'avais même pas essayé pour éviter toute tentation. Ah oui c'est sûr j'ai tellement bien résisté qu'une semaine après je le commandais sur l'e-shop de l'enseigne... Mais figurez-vous que j'ai beau vous faire un laïus sur mes bonnes résolutions, je ne regrette pas un seul instant d'avoir craqué car je l'adore ! Déjà parce qu'il est bleu et que vous connaissez mon attrait pour cette couleur et que, en plus, je ne lui trouve que des qualités avec son joli détail des franges bleues nuit. Je languissais de vous le montrer et c'est donc sous la pluie que nous nous sommes abrités sous ce porche — à côté de touristes qui attendaient la fin de l'averse — pour faire ces photos.

J'ai choisi de l'associer simplement à un jean pour le mettre en valeur. Et quand je vous dis que quelquefois j'achète des pièces et qu'elles restent pendant des mois dans mon dressing sans en sortir, c'est le cas de ce jean acheté en septembre dernier ! Selon la vendeuse, il me grossissait mais je l'avais acheté rien que pour la contrarier  la fille tordue qui veut n'en faire qu'à sa tête. Et puis finalement en le ressortant l'autre jour, je n'ai absolument pas eu cette impression ! Pour les chaussures, j'ai opté pour mes bottines taupe achetées cet hiver car je voulais éviter les chaussures bleues marine — trop total look  et les chaussures noires  association noir et bleu marine que j'évite un maximum. Juste une touche de rouge sur les ongles. Je vous souhaite une belle semaine...









Chanson du titre : Blue jeans - Lana del Rey

12.4.12

* All alone I have cried silent tears full of pride *

Il n'y a aucun doute je suis bien une fille des années 80... Lorsque j'ai du choisir un titre à ce post, et avec une certaine référence à ma jupe, j'ai immédiatement pensé à la B.O. du film Flashdance interprétée par Irene Cara. Les 2 premiers couplets de "What a feeling" pourraient tourner en boucle que je ne m'en lasserai pas je crois. Le comble c'est que je n'ai jamais vu ce film en plus... Il faudrait sérieusement que j'y songe tout de même ! Alors, bien sûr, mon look n'est pas tellement une tenue de danseuse, mais on ne peut pas évoquer en voyant cette jupe une absence de similitude totale avec un tutu.

J'ai acheté ce petit jupon en tulle sur l'e-shop de Promod en toute fin de soldes. Il faut croire que personne n'en voulait et il faut dire aussi que la photo était bien trompeuse car je pensais commander un jupon bleu marine. Mais au final c'est encore mieux en gris ! Après la stupéfaction à l'ouverture du colis, ce fut donc la satisfaction. J'adore sa couleur, sa coupe et son ruban à la taille. Nul doute que vous le reverrez avec ou sans collants  cela me permettra d'ailleurs de l'associer à des couleurs plus douces... Pour cette fois, j'ai choisi de le porter simplement avec un pull court gris à perles acheté cet hiver chez H&M. C'est son inauguration d'ailleurs... Il était temps au mois d'avril... Notez que celui-ci était disponible en plusieurs coloris mais que, pour une fois, je me suis forcée à choisir ! Pour les chaussures, mes compensées Bershka car des talons ne correspondraient pas vraiment au style de la tenue. Je vous embrasse et vous souhaite une belle fin de semaine malgré le fait que  pour les superstitieux comme moi  demain nous soyons un vendredi 13 !









Chanson du titre : What a feeling - Irene Cara

9.4.12

* Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve *

C'est entre 2 averses et le ciel tout gris que nous avons photographié mon look de samedi. Du noir, du gris, rien de très gai certes je vous l'accorde, j'étais dans les tons de la météo... Ce temps, je vous l'avoue, m'a rendu un peu morose et nos vêtements sont souvent le reflet de notre personnalité, mais aussi de nos humeurs. Bon, certes, les "couleurs" — si on peut dire — que je porte le plus souvent ce sont le noir et le gris, c'est ce qui est naturel chez moi, et ça ne signifie absolument pas que je sois une personne triste d'ailleurs. C'est surtout que la couleur ce n'est pas ce qui me va le mieux je trouve. Cela ne peut donc pas servir de référence chez moi. Non moi, on voit que ça ne va pas lorsque je suis en pantalon et sans talons, les 2 combinés. Alors là, sauf exception, c'est mauvais signe ! Là il y a jupe et talons dans ce look, donc tout va bien. Alors pourquoi du noir et du gris pour cette tenue ? Parce que l'association jupe taille haute + blazer noir faisait très chic et que j'ai souhaité rendre ce look un peu plus casual. En effet, je trouve que le gris  qui plus est chiné  est à ce titre la couleur parfaite. Et puis je voulais porter ce débardeur  loose déniché pour 15 euros lors de ma virée annuelle chez Jennyfer la semaine dernière. Oui annuelle car il est bien rare que je rentre dans cette boutique, mais j'y ai trouvé ce débardeur gris chiné avec son col recouvert d'un noir satiné qui lui donne un touche chic qui m'a plu. J'ai ajouté un collier montre acheté chez Six et mes salomés à talons de chez Laureana noires et argentées.

Pour ce qui est du blog en lui-même, comme certains l'ont peut être remarqué, j'ai apporté quelques modifications dont la plus significative est la bannière. Ça m'a piqué d'un coup jeudi soir. Hop hop en 5 minutes c'était plié ! J'en ai profité également pour mettre à jour ma rubrique "Moi, je suis". A ce propos d'ailleurs, si vous avez des questions auxquelles vous souhaitez que je réponde, n’hésitez pas à m'en faire part ! Je vous embrasse et vous invite à me rejoindre sur la page facebook du blog...








Chanson du titre : Fuir le bonheur - Jane Birkin